top of page

RÉACTIONS AU STRESS ET STRATÉGIE D'AUTOSOINS

Dernière mise à jour : 10 oct. 2022

Après un incident difficile, vous pouvez éprouver des réactions de stress. Cet état actuel n'indique aucune forme de permanence, et avec le temps, il est probable que vous finirez par vous sentir mieux, car l'intensité des réactions diminue en fonction de l'intégration de l'expérience.


Même lorsque nous sommes témoins ou à l'origine d'une situation ou d'un incident, il est tout de même justifié d'avoir des réactions négatives et d'avoir besoin d'aide. Il en va de même si nous ne sommes pas à proximité physique de l'incident critique.

D'un point de vue centré sur la personne, la contrariété, la détresse ou le traumatisme d'une personne sont toujours entièrement valables.



Ces réactions de stress peuvent inclure


Réactions psychologiques

  • Baisse de la concentration et de la mémoire

  • Pensées intrusives à propos de l'événement

  • Cauchemars

  • Reproduction répétée de certaines parties de l'événement dans l'esprit.

  • Confusion ou désorientation


Réactions émotionnelles

  • Peur, anxiété, panique

  • Choc ; difficulté à croire ce qui s'est passé, sentiment de détachement et de confusion

  • Sensation d'engourdissement

  • Manque de volonté d'entrer en contact avec les autres

  • Retrait de l'entourage

  • Alarme permanente : sentiment que le danger est toujours là ou que l'événement se poursuit.

  • Sentiment d'épuisement : une fois la crise passée, l'épuisement peut devenir évident.


Réactions physiques

  • Fatigue ou épuisement

  • Sommeil perturbé

  • Nausées, vomissements et vertiges

  • Maux de tête

  • Transpiration excessive

  • Augmentation du rythme cardiaque


Réactions comportementales

  • Évitement des rappels de l'événement

  • Incapacité à cesser de se concentrer sur ce qui s'est passé

  • Se plonger dans les tâches liées au rétablissement

  • Perte de contact avec les activités quotidiennes normales

  • Modification de l'appétit, par exemple en mangeant beaucoup plus ou beaucoup moins.

  • se tourner vers des substances telles que l'alcool, les cigarettes et le café.



STRATÉGIES D'AUTOSOINS


Quelques autosoins (self-care) :


  • Reconnaissez que vous avez vécu une expérience pénible ou effrayante et que vous pouvez donc avoir des réactions à cette expérience.

  • Acceptez que vous ne vous sentiez pas normalement pendant un certain temps, mais que cela finira par passer.

    • Nous avons parfois besoin d'une méthode d'aide pour accélérer ce processus.

  • Évitez la surconsommation d'alcool ou de drogues pour vous aider à faire face à la situation.

  • Évitez de prendre des décisions importantes ou de changer de vie jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.

  • Affrontez ce qui s'est passé ; n'essayez pas de le bloquer.

    • Au lieu de vous dire "Arrêtez d'y penser", dites "Je reconnais que j'y pense.... ou que je ressens....".

  • Évitez de refouler vos sentiments ; parlez-en à quelqu'un qui peut vous soutenir et vous comprendre.

    • trouvez un espace privé et parlez à voix haute, criez, frappez un oreiller, écrivez et lisez à voix haute, etc.

  • Avec le temps, essayez de garder votre routine habituelle.

  • Essayez de ne pas faire d'efforts pour éviter certains endroits ou activités.

  • Lorsque vous vous sentez épuisé, veillez à vous réserver du temps pour vous reposer.

  • Prenez le temps de faire régulièrement de l'exercice. Cela aide votre corps et votre esprit.

  • Aidez votre famille et vos amis à vous aider en leur disant ce dont vous avez besoin, comme un temps d'arrêt ou quelqu'un à qui parler.

  • Utilisez des techniques de relaxation comme le yoga, la respiration ou la méditation, ou faites des choses que vous aimez, comme écouter de la musique ou jardiner.







15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Aider nos jeunes... et moins jeunes

Malgré tous les efforts des parents pour protéger leurs enfants, ceux-ci vivent des situations douloureuses, voire des traumatismes. Même un événement qui semble tout à fait anodin pour un adulte peut

Comments


bottom of page