top of page

ACCEPTATION

Il faut que tu acceptes…… Prenez un moment pour compléter la phrase avec ce qui vous tracasse, ce que vous entendez les gens dire à propos de l’acceptation, etc.

Hum, comme si ce n’était pas notre souhait de complètement accepter ce qu’on ne peut pas changer! Pourquoi alors n’y arrivons-nous pas toujours si facilement?


Plusieurs barrières peuvent être dans le chemin de l’acceptation.

  • On croit qu’en acceptant un événement difficile c’est comme si on minimise son ampleur ou ce sera comme donner son approbation;

  • Les émotions se mettent en travers du chemin; la tristesse, la colère, la rage, la honte, etc.;

  • On ne sait pas comment y arriver, on ne sait pas puiser dans les aptitudes nécessaires pour y arriver

  • …..


Mais….Est-ce qu’on dit parfois accepter une situation pour en fait ne rien avoir à changer? Pour ne pas prendre des décisions? Pour ne pas avoir à poser des gestes difficiles? Vous savez, cette ligne mince entre ce qui ne peut pas être changé et ce qui est dans nos mains?


Durant les séances de la RIT, on enlève la charge émotionnelle reliée à l’élément à accepter: les regrets, les attentes non rencontrées, les paroles non dites et celles non prononcées par l’autre et qu’on espérait, les émotions refoulées, etc.

Après ce travail complété, on peut voir cet item comme faisant partie de sa vie ou de son passé, le reconnaître mais sans la résistance et les barrières à l'acceptation complète et et sincère.

On réalise aussi ce qui ne doit pas être accepté et ce faisant, il est possible de prendre des décisions et d’apporter des changements à la situation si nécessaire.





4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Aider nos jeunes... et moins jeunes

Malgré tous les efforts des parents pour protéger leurs enfants, ceux-ci vivent des situations douloureuses, voire des traumatismes. Même un événement qui semble tout à fait anodin pour un adulte peut

Opmerkingen


bottom of page